21 Mars 2019 - 24 Mars 2019
Sorties

Un sacre au printemps

Un festival en 3 jours, du 21 au 24 mars 2019

Place à une troisième édition, colorée et marquée du sceau de la diversité des styles et des genres.

Nous sommes heureux de vous présenter la 3e édition de notre jeune festival. Éclectisme et qualité restent nos chevaux de bataille et nous proposerons cette année, dans des lieux parfois nouveaux (La Chapelle, les salles d’art contemporain du musée, l’église Saint-Taurin), des programmes variés allant de Johann Sebastian Bach (The Beggar’s ensemble évoquera le café Zimmermann de Leipzig où nombre d’œuvres du compositeur ont été créées) à l’accordéon classique (récital de transcriptions audacieuses, dont celle du Sacre du printemps de Stravinsky, par Bogdan Nesterenko), en passant par la musique vocale polyphonique (concert de musique élizabéthaine par Ludus Modalis), la chanson française présente ou oubliée (Duo Darshan), ou encore le théâtre et la poésie avec Jean de La Fontaine, déclamé, mis en espace et chanté par Thierry Péteau.établissements de la Madeleine.

Bruno Boterf


Jeudi 21 mars

  • Concert d’ouverture, 19h00 à la chapelle Saint-Joseph - The Beggar's ensemble
  • Au café Simmermann, 20h00 à la chapelle Saint-Joseph - The Beggar's ensemble

Ce programme célèbre une nouvelle fois l’anniversaire de Johann Sebastian Bach, né le 21 mars 1685 à Eisenach. Il est consacré à la musique de chambre de Bach et au café Zimmermann, lieu emblématique du Leipzig du XVIIIe siècle, dans lequel le compositeur a fait découvrir sa musique instrumentale à l’occasion de nombreux concerts : le violon virtuose d’Augustin Lusson, la viole de gambe chaleureuse de Matthieu Lusson et le clavecin virevoltant de Daria Zemele seront nos invités.

Vendredi 22 mars

  • Les quatre saisons de l'accordéon 20h00 à la chapelle Saint-Joseph - Bogdan Nesterenko

Bogdan Nesterenko est un virtuose du bayan (accordéon classique). Dans ce programme lié à la thématique saisonnière de notre festival, intitulé Les Quatre Saisons de l’accordéon, il nous conduit hors des sentiers battus pour un tour du monde musical qui traverse les œuvres de son cœur, retranscrites minutieusement et personnellement pour son instrument. Pendant plus d’une heure, le musicien ukrainien partage avec son public son goût de l’interprétation et sa volonté de rendre la musique la plus universelle possible. L'occasion de faire découvrir aux auditeurs les possibilités impressionnantes de son « bayan », avec notamment des extraits de sa propre transcription du Sacre du printemps d’Igor Stravinsky ou des Quatre Saisons de Vivaldi.

Samedi 23 mars

  • Autour des fables de la Fontaine, 14h00 au comptoir des loisirs - Thierry Péteau

    Thierry Péteau est un chanteur et comédien passionné par la déclamation et la recherche des couleurs d’origine des textes qu’il interprète. Cet atelier sera consacré à quelques fables connues de tous et de chacun mais qui, par le biais de la déclamation et de la redécouverte de la prononciation restituée, nous conduit en un champ de couleurs insoupçonnées.

  • Dans le secret des fables, 18h00 à la salle d'art contemporain du musée d'art et d'archéologie - Thierry Péteau

    Qui ne garde pas, dans sa mémoire, quelques vers de La Fontaine appris sur les bancs de l’école ? « Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras », « Rien ne sert de courir, il faut partir à point », « Aide-toi, le ciel t’aidera », « Deux sûretés valent mieux qu’une »… et autres sentences plus ou moins bien comprises par notre jeune cerveau. Mais les fables de La Fontaine méritent bien mieux que la simple récitation enfantine. Le Conservatoire de Paris et la Comédie Française en firent une de leurs épreuves éliminatoires pour recruter leurs futurs comédiens : c’est dire leur richesse de jeu ! Car, si La Fontaine n’a pas inventé le sujet de la plupart de ses fables, puisant allègrement chez les poètes antiques comme Ésope, Tite-Live, Horace, Phèdre et bien d’autres, il leur a véritablement donné leurs lettres de noblesse en les sortant de leur genre dit « mineur ».

    Autour de trois thèmes principaux – la vanité, le pouvoir et le mariage –, ce spectacle explore cette œuvre si riche en l’associant avec la musique pour théorbe du siècle de Louis XIV ainsi que des chansons du XVIIIesiècle appelées « vaudevilles » qui paraphrasent les fables du poète. Il sera joué dans la prononciation du français du XVIIe et en respectant les règles de déclamation et de gestuelle propres au théâtre de cette époque.

  • Heare me o God, 20h30 à l'église Saint-Taurin

    L’ensemble Ludus Modalis retrouve avec ce programme ses sources musicales, la musique de William Byrd et de Robert White.

    Nous voici plongés dans l'Angleterre protestante de la fin du XVIème siècle, sous le régime de sévérité instauré par Elisabeth I. Dans cette période agitée par de nombreux troubles politiques et religieux, la pratique officielle de la foi s’avère impossible pour tous les catholiques fervents, pour qui seule une pratique religieuse domestique au sein de chapelles privées devient envisageable.

    Le programme Heare Me O God est conçu non pas comme un office mais comme un de ces moments pendant lesquels hommes et femmes se retrouvaient pour chanter. Il fait s’alterner chansons spirituelles, motets, pièces d’orgue et mouvements de la Messe à cinq voix de William Byrd.

Dimanche 24 mars

  • De l'air de cour à la chanson, 16h00 à la salle d'art contemporain du musée d'art et d'archéologie - Duo Darshan

    « Darshan » (de l'hindou « vision du divin ») est un jeune duo de musiciens, une chanteuse et un luthiste-guitariste, qui nous propose sa vision novatrice du concert, mêlant musiques anciennes et musiques actuelles.

    Les deux artistes tendent ainsi à effacer les frontières entre musique dite savante et musique populaire, nous amenant à les suivre au fil de leur parcours, naviguant entre les styles et les époques par le biais de passerelles et de ponts imaginaires : de Barbara à Monteverdi ou de Moustaki à Led Zeppelin.

Tarifs

1 concert : 12 € / 8 €(tarif réduit)

2 concerts : 20 € / 14 €

3 concerts : 30 € / 21 €

Pass festival : 40€ / 28 €

Ça se passe où ?

27000 Evreux

Mais aussi...